Save the Last Dance for Me

Alessandro Sciarroni

SCIARRONI

© Photo : Raoul Gilibert (Passages Transfestival – Metz 2023)

danse sociale
à voir en famille
virtuosité

Samedi 27 juillet à 15 h 30
Samedi 27 juillet à 17 h 00

Dans Save the Last Dance for Me, Alessandro Sciarroni travaille avec les danseurs Gianmaria Borzillo et Giovanfrancesco Giannini à la reconstitution des pas d’une danse bolonaise appelée polka chinata. Originaire du début des années 1900, il s’agit d’une danse de séduction qui était à l’origine réservée aux hommes. Physiquement exigeante, presque acrobatique, elle exige que les danseurs s’enlacent et tournoient en pliant les genoux presque jusqu’au sol.

Le projet a été développé en partenariat avec Giancarlo Stagni, un maître de danse filuzziani, qui a fait revivre cette ancienne tradition grâce à la redécouverte et à l’étude de quelques vidéos de documentation datant des années 1960. Lorsque Sciarroni a découvert cette danse en 2018, elle n’était pratiquée que par cinq personnes en Italie. Le projet comprend donc une performance des deux danseurs et une série d’ateliers visant à diffuser et à revitaliser cette tradition populaire en voie de disparition.

En collaboration avec le Domaine Forget et l’Istituto Italiano di Cultura di Montreal.